Pourquoi utiliser le copywriting dans un article de blog ?

 

Le copywriting est souvent perçu comme de la manipulation. Il est utilisé pour pousser le lecteur à l’achat. Manipulation, influence ou simplement persuasion, chacun y voit ce dont il a envie. Personnellement, je ne vois pas le copywriter comme un manipulateur. Il répond à un besoin et utilise ses connaissances en psychologie humaine pour proposer une solution. Un article de blog est là pour prouver une expertise et apporter des informations, cependant le copywriter peut utiliser ses talents d’écriture pour rendre le texte bien plus captivant. 

 

1. Un article de blog doit être captivant 

 

Selon, le livre de “Écrire pour le Web” de Muriel Gani, seulement 20% des textes d’une page web seront lus par les utilisateurs. L’intérêt de réussir à captiver son lecteur dès le début est alors nécessaire. 

 

Connaître son lecteur 

L’être humain est connu pour son individualisme, ce n’est pas méchant, c’est un fait, voilà tout. Il aime qu’on lui parle de lui, de ses problèmes et de sa vie. La différence entre deux articles réside dans leur capacité à captiver le lecteur. Une bonne connaissance de celui-ci est alors nécessaire. Si vous lisez cet article, c’est certainement parce que vous êtes intéressé par le copywriting ou parce que vous avez envie de rendre votre contenu plus captivant. Lorsque vous créez un blog, vous devez en amont définir qui est votre lecteur cible. 

Vous souhaitez monétiser votre site ? Alors ce n’est plus seulement un lecteur cible, mais un potentiel client que vous recherchez. L’intérêt de savoir à qui vous vous adressez va vous permettre de produire le bon contenu. Vous utiliserez alors la bonne plateforme et en utiliserez les bons mots. Cette partie-là est souvent bâclée, que ce soit par les blogueurs ou par les entrepreneurs. Non, connaître le nom, l’âge, la situation familiale et professionnelle ne suffit pas. Vous devez entrer dans la tête de votre client cible. Je vous ferai prochainement un article sur ce sujet, mais en attendant vous pouvez me contacter si vous avez besoin d’aide sur ce sujet.

 

Utilisez le storytelling 

Depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours aimé que l’on me raconte des histoires. Nous sommes baignés dedans depuis toujours. Les histoires que nous racontaient nos parents avant de dormir, puis les livres que nous lisons. Les dessins animés, les films et les séries à la télévision. Notre vie est remplie d’histoire. En soirée avec vos amis, vous racontez vos anecdotes au bureau, vous détaillez vos histoires avec précision pour que vos interlocuteurs soient pendus à vos lèvres en attendant la suite. 

C’est ça le storytelling, on l’utilise à longueur de journée. Pourtant, les articles de blog en sont parfois dépourvus. On veut être professionnel et apporter des faits réels pour  informer les lecteurs. Mais pourquoi ne pas essayer de le faire en racontant une histoire ? Utilisez celle de votre persona et mettez en avant la manière dont il vit sa vie et ce qu’il ressent. À partir de là vous pourrez apporter un maximum de valeur à votre lecteur. À l’écrit, on bloque parfois sur le côté storytelling, essayez de raconter votre histoire à voix haute et faites-le comme-ci vous la racontez à un ami. Captivez-le !

 

Le copywriting pour rendre les articles de blog captivants

Le lecteur doit voyager 

 

Pourquoi les séries Netflix ou les livres prennent une telle place dans nos vies ? Parce qu’elles nous font voyager et nous permettent de nous déconnecter un instant de notre quotidien. En ce moment, je suis à fond sur les séries de Noël, attendant impatiemment de pouvoir retrouver ma famille pour les fêtes. On peut dire que les scénarios de ces films sont toujours les mêmes, non ? En fait, en général tous les scénarios sont faits avec le même procédé. Il y a le héros ou l’héroïne, on découvre en premier sa vie pour bien poser les bases puis son problème. À partir de là, il va y avoir des aventures, pour résoudre ce problème puis la fin heureuse. 

 

Rien ne sert de vouloir réinventer la roue. La plupart des films suivent ce scénario, car c’est ce qui fonctionne depuis toujours. Peu importe le type d’histoire, la base est la même. Dans les livres c’est la même chose, si vous avez du mal à maîtriser le storytelling, je vous recommande de lire des fictions. C’est en lisant que vous maîtriserez de plus en plus ce style d’écriture et en pratiquant. Peu importe que vous écriviez des articles de blog, des emails ou des pages de vente, le storytelling est la clé pour rendre un texte captivant.

 

2. Écrire tout simplement 

 

Ne cherchez pas les mots les plus compliqués et les plus techniques. Vous allez embrouiller les gens qui ne comprendront pas et vous perdrez leur attention. 

 

Écrire comme on parle 

 

Lorsque l’on apprend le copywriting, la première chose que l’on nous dit, c’est “faites simple”. Il faut écrire comme on parle, avec la même aisance. Ne cherchez pas à faire compliquer à tout prix, vous n’aurez pas l’air plus crédible en utilisant un français très soutenu. Il y a peu de temps, j’ai une amie qui m’a dit : “Mais je ne sais pas écrire comme je parle, j’ai besoin d’être structurée et professionnelle dans mes écrits.” Alors déjà, le fait d’écrire de manière simple ne veut pas dire que l’on n’est pas professionnel.

 

Voici quelques astuces pour apprendre à écrire en toute simplicité

  • Tenez un journal, écrivez ce qui vous passe par la tête 
  • Pratiquer souvent ce style d’écriture 
  • Oubliez les termes trop techniques 
  • Pensez qu’un enfant doit pouvoir comprendre ce que vous écrivez 
  • Dictez ce que vous souhaitez écrire à votre ordinateur

 

En  dictant, vous verrez que vos écrits seront plus faciles à lire. Vos phrases ne seront ni trop longues, ni trop compliquées. 

 

Les mots pompeux sont à oublier 

 

Nous avons une langue riche en vocabulaires, on peut utiliser des mots et des verbes très soutenus pour rendre nos phrases plus jolies. Je me suis vu un jour, à table, dire un mot qui n’était pourtant pas bien compliqué. Je me souviens de ma tante qui ne savait pas du tout ce que ça signifiait. J’étais en face d’elle, j’ai pu lui expliquer. Mais, si elle l’avait lu sur un texte, elle aurait sans doute zappé. 

 

Je ne le répéterais jamais assez, mais faites simple. Et si vous avez bien fait votre travail du début, vous utiliserez le vocabulaire et la façon de s’exprimer de votre lecteur cible. Allez à sa rencontre et échangez avec lui. Vous apprendrez à mieux le connaître et vous découvrirez sa manière de communiquer et les expressions qu’il utilise.

 

KISS 

 

Après avoir rédigé l’article de blog, on a tendance à toujours vouloir en rajouter. C’est une erreur, on rend les textes plus lourds et moins clairs. On risque de perdre en impact et notre lecteur va finir par arrêter de lire l’article. 

 

“La simplicité est la sophistication suprême.” 

Léonard de Vinci

 

En copywriting, on garde en tête le KISS (mais non pas le bisou 😂). Cela signifie :

🥰 Keep It Simple and Stupid 🥰

 

En gros, il faut faire simple et rester limpide. Ne cherchez pas midi à 14h et ne vous prenez pas la tête à vouloir rédiger un texte compliqué. Tout le monde doit pouvoir comprendre ce que vous écrivez. On utilise donc des phrases simples, courtes, avec un vocabulaire compréhensible de tous.

 

3. L’article de blog et l’appel à l’action 

 

Et oui, même les articles de blog méritent un appel à l’action. Gardez toujours en tête l’objectif de votre article et ce que vous souhaitez demander à votre lecteur.  

1 article = 1 objectif = 1 appel à l’action 

 

Les différents CTA de l’article de blog 

 

L'appel à l'action dans les articles de blog

Dans un article de blog, il est possible d’utiliser de nombreux appels à l’action. Comme je l’ai dit plus haut, un seul à la fois. Le fait d’en proposer plusieurs perdra en impact et votre lecteur ne saura lequel choisir. 

 

Voici quelques appels à l’action :

  • Demandez un commentaire en posant une question 
  • Réclamez un partage 
  • Cherchez à être contacté 
  • Proposez quelque chose à l’achat 
  • Montrez un autre article à lire 

 

Choisissez dès le début quel va être le but de cet article. Vous rédigerez en gardant ça en tête et vous emmènerez votre lecteur dans un entonnoir qui ramène à l’appel à l’action. Il n’aura plus qu’à agir.

 

Donner envie à son lecteur d’en lire plus 

 

Un appel à l’action que je recommande souvent est celui de proposer un autre article. Le but est de garder le lecteur plus longtemps sur son site. S’il reste, c’est qu’il aime votre contenu et ça permet d’envoyer un bon message pour votre référencement naturel. Plus longtemps le lecteur reste sur votre site, plus votre contenu est considéré comme pertinent. 

 

Vous pouvez proposez un article à lire à la fin de votre texte ou mettre en place une extension sur votre site qui proposera plusieurs articles sur le même thème. Pensez à créer des titres impactant et qui donnent envie d’en lire plus.

 

Provoquer un achat 

 

Même si à la base l’article de blog n’est pas fait pour vendre, vous pouvez réserver certains articles à l’affiliation. Il est possible de rédiger un texte pour promouvoir une formation ou un livre qui vous a été utile. Vous parlerez de votre expérience tout en proposant à la fin d’acheter l’article. Je pratique l’affiliation et je trouve ça très sympa de conseiller ses lecteurs sur des achats dont on a été content. Mais, je pense qu’il faut rester honnête, je ne propose jamais de formation ou de livre que je n’ai pas moi-même validé. Pour l’affiliation je me suis formé chez Emma d’ambition féminine et je vous laisse au passage, une formation de 45 min gratuite sur l’affiliation pour que vous en appreniez plus.

 

Et non, ce n’est pas mon appel à l’action 😂, vous avez pu constater que le copywriting avait tout à fait sa place dans les articles de blog. J’aimerais savoir si vous l’utilisez déjà et si vous avez des difficultés. Laissez-moi un commentaire pour m’en dire plus. En attendant, si jamais le métier de copywriter vous intéresse, vous pouvez découvrir mon article : 7 qualités dont le copywriter freelance doit faire preuve

                                                                                                                                     

Pourquoi utiliser le copywriting dans un article de blog

     

 

 

 

Partage cette épingle sur Pinterest
si tu as aimé cet article. 
Comme ça,
tu partages des infos intéressantes
tout enme soutenant. 

décembre 8, 2020

  1. Nicolas dit :

    Clairement le savoir faire du storytelling est ce qui manque à bcp bcp d’articles de blogs (dont le mien)… Je pense que cela peut faire la différence sur la fidélisation sur le moyen terme. Merci pour vos conseils !

    • Maëva dit :

      Oui effectivement, ça permet au lecteur de vraiment entrer dans sa lecture. Ce n’est pas une pratique simple quand on a pas l’habitude, il faut intégrer ça progressivement. Merci pour ton commentaire 🙂

  2. Gwenn dit :

    Article super intéressant qui utilise les procédés qu’il préconise : simple et pertinent à la fois ! 😊

    Personnellement je sais que le copywriting est important, mais je ne suis pas hyper douée pour ça. J’ai un esprit très pratico-pratique, du coup j’ai tendance à aller droit au but et j’admire un peu celles et ceux qui savent emmener leurs lecteurs d’un bout à l’autre d’un article super long.

    • Maëva dit :

      Le but n’est pas non plus de tergiverser pendant des lignes et des lignes, tu as raison d’aller droit au but. Après il faut réussir à trouver ce qui va captiver ton lecteur. Merci pour ton commentaire 🙂

  3. Sorelle dit :

    Je suis totalement d’accord.
    Le Storytelling captive le lecteur.
    Je pense que j’ai besoin de ça pour améliorer mon style d’écriture.
    « Écrire comme on parle et Écrire tout simplement »
    Cet article est un exemple flagrant.
    Merci pour ces conseils Mae

    • Maëva dit :

      Le fait de lire des livres de science fiction ou des romans aide beaucoup à comprendre le fonctionnement du storytelling. Et puis sinon ça vient en pratiquant aussi :). Merci pour ton commentaire 🙂

  4. Anne06 dit :

    Merci pour cet article. Olivier ma disait que mon bonus devait être revu à ce niveau… Qu’il n’était pas assez “prometteur”. Pas encore eu le temps de m’y pencher mais si besoin je te solliciterai ;)!

    • Maëva dit :

      Avec grand plaisir, c’est sur que ce n’est pas évident de créer le bon bonus du premier coup. Connais-tu bien ton client cible ?

  5. Marie Jaaem dit :

    Je suis rassurée que tu trouves important qu’il faille raconter des histoires car en fait je ne sais pas trop faire un article de blog sans rajouter mon expérience perso. Sans cela, je trouverai mon article sans relief, en tout cas pour le sujet que je traite.

    • Maëva dit :

      Tu as tout à fait raison, pour avoir lu tes articles tu l’utilises très bien. On vit entouré de storytelling et on ne s’en rend pas toujours compte. Quand on se retrouve avec nos amis, on commence souvent par “tu ne sais pas ce qui m’est arrivé ?” et là on commence notre storytelling. 🙂

  6. Encore un très bon article, merci ! Je retiens la méthode du KISS, que j’essaye de plus en plus d’appliquer et dont j’adore le nom 😉
    Il faudrait que je travaille sérieusement sur le storytelling car c’est quelque chose que je n’ai encore jamais fait dans mes articles, je pense que c’est une erreur !
    Merci pour tes conseils 🙂

  7. très bien écrit et empreint de bon sens.
    Merci Maëva,

  8. Manu dit :

    Très instructif Maeva! Merci!

    Moi j’oublie assez souvent l’appel à l’action dans mes article

    • Maëva dit :

      Merci pour ton commentaire :). Ca va venir à force de faire, tu peux simplement poser une question pour donner envie aux gens d’y répondre en commentaire.

  9. Arthur dit :

    Merci beaucoup pour tes conseils !

    J’essaie d’écrire comme si je parlais à un pote dans mes articles. Après, il y a toujours une tendance à revenir à un langage plus formel, surtout quand on fait de l’informatif. Il faudrait que j’essaie de dicter, mais je bloque un peu sur ça.

    Je garde le KISS en tête !

    • Maëva dit :

      Je suis pareil, quand je relis mon article j’ai toujours une partie en “vous” et l’autre en “tu” alors je corrige; c’est juste une question d’habitude.

  10. Nicolas dit :

    Merci pour votre réponse à mon premier commentaire qui amène une question : est ce que tout le monde peut l’apprendre ou est ce qu’il faut une fibre littéraire ? En gros c’est de la technique ou du talent ? Merci pour vos lumières.

  11. Vincent dit :

    Merci pour ton article très complet (et bien écrit au passage ! 🙂 ). La partie sur la simplicité est très pertinente. J’ai personnellement souvent tendance à faire des phrases beaucoup trop longues et complexes !

    • Maëva dit :

      On est nombreux dans ce cas là, ça va venir à force de faire. Pour le moment il faut prendre le temps de bien relire et voir ce qui peut être simplifié 🙂

  12. Isabelle Frappier dit :

    Très intéressant, cet article, des bons trucs à retenir.

  13. […] dans un premier temps de rendre vos articles “sexy”, avec des techniques de copywriting, en jouant sur les mots qui déclencheront des émotions fortes chez votre […]

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

plus de lecture

les favoris

Categories

découvre les

Explorer

DÉCOUVRE LA MEILLEURE STRATÉGIE DE VENTE POUR ATTEINDRE TES PREMIERS 100K AVEC TES PROGRAMMES EN LIGNE

REJOINS the GLAD'LIST

Offert !